Monthly Archives: février 2011

L’UNI sur les marchés de Cherbourg pour défendre Eric Zemmour

Le texte du tract

Eric Zemmour, polémiste, chroniqueur et journaliste a été attaqué en justice par des associations prétendument « antiracistes » (SOS Racisme, le MRAP, la LICRA) suite à ses propos, prétendument racistes, tenus dans l’emission «Salut les Terriens !» de Canal +.

L’affaire Zemmour est encore au coeur de l’actualité et d’un débat fondamental autour de la liberté d’expression. En soutenant Eric Zemmour au moyen de pétitions, campagnes d’affichages, l’UNI entend combattre un conformisme intellectuel omniprésent et pesant sur l’ensemble de notre société. Sur le point particulier qui fait l’objet de la polémique actuelle et de son procès, l’UNI constate que les déclarations d’Eric Zemmour relèvent du simple constat.

Aussi, si certains veulent exprimer leur désaccord, la seule façon honnête de le faire est de le réfuter au moyen d’arguments. Au lieu de quoi on assiste, une fois de plus, au terrorisme intellectuel qui consiste à lancer, sans aucune justification, l’accusation démagogique de « raciste », brandie comme l’arme absolue qui devrait couper court à tout débat.

Création d’un comité de soutien à Eric Zemmour

 L’U.N.I Cherbourg a décidé de créer un comité en soutien au journaliste, polémiste et chroniqueur Eric Zemmour. Alors que celui ci a été accusé de tenir des propos à connotation prétendument raciste, l’U.N.I Cherbourg au travers de son soutien à Eric Zemmour a voulu marquer son soutien au combat pour la liberté d’expression, contre la dictature hégémonique et impérialiste du politiquement correct.

Nous déplorons que poser le simple constat d’une réalité est en france susceptible de vous envoyer devant un tribunal correctionnel et de vous faire ainsi traiter comme un criminel qu’il faudrait mettre au ban de la société. Il n’est plus possible en France d’exprimer une opinion sans être affublé de quolibets, d’insultes et livré à l’auprobe médiatique et judiciaire.

Des ligues de vertu, prétendant défendre les intérêts de communautés, contraignant les esprits libres à la judisiarisation de la politique, nous regrettons le climat actuel du débat publique. Nous refusons d’accepter comme vérités établies des mensonges, car nous connaissons entant que lycéens Cherbourgeois le poids du politiquement correct et de la misère intellectuelle que cela institut.

Nous serons samedi matin sur le marché de cherbourg pour distribuer des tracts de soutien à Eric Zemmour, nous tiendrons une réunion très prochainement et relayeront les campagnes d’affichage de l’U.N.I contre le politiquement correct.

Lucien Rabouille et l’équipe de l’UNI Manche.

Pour contacter le comité de soutien :

Lucienrabouille@gmail.com
unicherbourg@hotmail.fr
06 74 22 76 83

Zoom sur Cherbourg

La ville de Cherbourg

lucarne XIX°lucarne XIX° cherbourglucarne XIX°L’originalité de la ville repose sur un bâti XIX° assez homogène s’étalant entre le début du siècle et la période Napoléon III. En effet la population croit rapidement, attirée par un chantier qui absorbe une quantité considérable de main-d’oeuvre…….

lucarne Cherbourg XIX° lucarne XIX° Cherbourgla fin de la construction de la grande digue et les travaux du port militaire. Une bourgeoisie s’enrichit et se fait construire dans l’alignement des rues nouvellement creusées de belles demeures. Il est intéressant de lever la tête et d’observer la qualité et la diversité des lucarnes de cette époque…..

lucarne XIX° Cherbourg

lucarne Cherbourg XIX°S

Escales de paquebots en 2010

L’année 2010 verra encore la venue d’une vingtaine de paquebots à Cherbourg (23 précisément). Le premier de l’année accostera au quai de France le mardi 2 mars entre 12 h et 18 h. Le MSC Magnifica transportera quelques 3 000 passagers. Les passagers pourront se rendre comme d’habitude, grâce à des navettes, dans le centre ville pour visiter Cherbourg et acheter quelques souvenirs ; d’autres feront des excursions d’une demi-journée ou d’une journée. La Hague, le Val de Saire, Bayeux, Balleroy ou les plages du Débarquement, parfois le Mont St Michel, sont les excursions les plus demandées. Ces dernières sont principalement encadrées par des guides de Normandie, dont plusieurs membres de l’association des guides Cotentin-Normandie.

Comme les années précédentes,  la compagnie Cunard sera bien représentée avec la venue du Queen Mary 2 (2 457 passagers),QMII de la Cunard arrivée Cherbourg le samedi 14 mai et le mardi 9 novembre, du Queen Victoria (3 500 passagers), le samedi 14 juillet et… pour son escale inaugurale, le “nouveau” Queen Elizabeth le mardi 30 novembre. On attend aussi Le Vision of the seas (2 400 passagers), les dimanches 9 et 23 mai, le Celebrity Constellation (2 400 passagers) les 3 et 5 septembre, le Jewel of the seas (2 100 passagers), le lundi 6 septembre et lEclipse les 2 et 13  novembre. S’ajoutent à ces escales des nouveaux bateaux comme le Grand Mistral (1 700 passagers) ou le Grand Voyager (920 passagers) de la compagnie Iberocruceros qui stationneront les 26 et 27 mai ou encore le Disney Magic (2 800 passagers) qui viendra le samedi 31 juillet.voyager of the seas

Le Marco Polo (922 passagers) viendra, quant à lui, les 13 avril et 5 octobre ; le “petit” Kristina Regina (un habitué des escales) avec ses 200 passagers scandinaves séjournera le samedi 22 mai ; le Saga Pearl II (600 passagers) le 3 juin, le TBN le 5 septembre, le National Geographic Explorer (150 passagers), le 27 septembre et le Thomson Dream (ex Costa Europa) avec ses 1 785 passagers, le mardi 26 octobre.

Cette année sera donc propice aux nombreux amoureux des gros paquebots qui viennent faire des photos lors des escales et  qui rêvent de voyages à travers les océans.

Les chemins de paradis

les chemins de paradis Cherbourg Le Mont Saint Michel

Quittez tout, prenez un bâton, une bonne paire de chaussures, et partez sur les chemins qui menent au Mont Saint Michel. Les paysages découverts sont variés, la forêt de Cherbourg à Valognes, le Plain, le marais, Coutances, la vallée de la Sienne,p1120113 la forêt de la Luzerne et puis l’on retrouve la mer sur les falaises de Champeaux.

ajoncs, épines blanches Les ajoncs jaunes à l’odeur de coco et l’épine blanche fleurie, l’odeur de l’iode, les nuages et le ciel bleu nuances les couleurs de la mer….. une merveille! En effet elle apparaît dans le lointain, massive et noire puis petit à petit les détails, les couleurs, les volumes apparaissent. Soudain un grain blanchit la mer, la Merveille disparaît l’espace d’un instant………

Promenade dans le cimetière de Cherbourg

Le cimetière ancien de Cherbourg a été créé en 1832. Il compte environ 7 000 tombes et illustre l’évolution de l’architecture funéraire du XIXe siècle à nos jours……Un livre vient de paraître à son sujet aux Editions Isoète (Promenade dans le cimetière de Cherbourg) avec la complicité de Didier Lecoeur pour les textes, et de Jean Philippe Burnel pour les illustrations.

Ce livret d’une centaine de pages constitue en fait un petit guide qui permet de déambuler à travers les différentes allées du cimetière à la rencontre des personnalités qui ont forgé l’histoire de Cherbourg au cours des deux derniers siècles. On y découvre à la fois les tombes d’architectes comme René Levavasseur (le créateur du grand magasin Ratti ou de la gare maritime transatlantique de Cherbourg), du sculpteur Armand Le Véel et celle de la mère du sculpteur Marcel Jacques

mère du sculpteur Marcel jacques tombe d'Armand le Véel(auteur du la statue équestre de Napoléon 1er), du chansonnier Alfred Rossel, des peintres Armand-Auguste Fréret, Pierre Leconte ou Michel-Adrien Servant mais également de marins au long cours comme Henri Jouan ou d’Aboville. Ces derniers ont ramené de leurs expéditions à travers le monde de précieux souvenirs de peuples ou civilisations parfois  disparus qu’ils ont légués à la ville de Cherbourg et que le public peut admirer, notamment au muséum Liais. N’oublions pas les militaires comme Bricqueville dont le nom est attaché aux victoires de Napoléon 1er et tous les hommes politiques, maires, députés (comme François Lavieille) qui ont joué un rôle dans le développement de la cité portuaire depuis le XIXe siècle.

Mais la singularité du cimetière de Cherbourg est sa nécropole militaire. Avec 700 tombes, c’est la plus grande de Normandie à être incluse à un cimetière civil. Les représentants de plusieurs nationalités qui ont combattu au cours des principaux conflits du XXe siècle y sont inhumés. On remarquera que des emplacements sont marqués par des glaives en fonte (évoquant les croix) peints en blanc, pour les catholiques ; par une stèle avec l’étoile chérifienne et le croissant pour les musulmans.divers-0352

carré militaire du cimetière de Cherbourg

Enfin, n’oublions pas qu’au cimetière ancien reposent des marins du Kearsage et de l’Alabama, deux navires, un nordiste et un sudiste, qui, le 19 juin 1864, ont terminé dans la rade de Cherbourg leur guerre de Sécession. En 2004, le gouvernement américain a reconnu Cherbourg-Octeville comme site de la guerre de Sécession. C’est la première fois qu’un site extérieur aux Etats-Unis bénéficie de cette reconnaissance officielle.

l'Alabamacanon de l'Alabama hall de la cité de la mer

Pour en savoir plus, rendez-vous au cimetière avec votre guide. Signalons qu’une visite guidée aura lieu le dimanche 7 novembre 2010. à 15 h  sur le thème “artistes et oeuvres sculptées du cimetière”,

Bilan contrasté pour les ports normands

source: Normandie-Magazine

Les ports normands ont connu des fortunes diverses en 2010. Certains ont su sortir de la crise en investissant et en menant une politique sur le long terme ; d’autres ont dû faire face à des difficultés économiques ou sociales.
Rouen, avec un trafic maritime de 26,7 millions de tonnes, en hausse de 14,5 %, est le Grand Port maritime qui a le mieux tiré son épingle du jeu sur le plan national. Philippe Deiss, son directeur général, a même qualifié cette année d’ »historique ». En effet, en 2010 Rouen a battu son précédent record de tonnage qui datait de 1999. Cette année-là, 24 millions de tonnes (Mt) avaient été manutentionnées.

Ce résultat a d’abord été possible grâce à la très bonne année pour les céréales (en hausse de 31 % !) Le port de Rouen a bénéficié de l’embargo russe (le pays a décidé de ne plus exporter jusqu’au 1er juillet 2011), ce qui lui a permis d’atteindre les 9 millions de tonnes. Les vracs liquides n’ont pas été en reste (9,4 Mt, + 7 %) de même que les marchandises diverses (2,1 Mt, + 8,7 %).

Les dirigeants voient à présent 2011 comme une année de consolidation. Le

LA DETTE DES DEPARTEMENTS ET DES REGIONS

source: Tocqueville Magazine

L’endettement des départements et des régions pèse de plus en plus lourd sur les finances des Français, comme le montrent des tableaux interactifs qui permettent de réaliser toutes sortes de classements et de comparaisons. 

En 2009, selon les toutes dernières données disponibles, la dette des régions a bondi de 10,74%, à 15,6 milliards d’euros et celle des départements de 14,45% (27,9 milliards d’euros). Ce qui porte à 687 euros par habitant la dette cumulée de ces collectivités locales. La facture grimpe même à 2.252 euros par foyer imposable, selon certains calculs. .

Cette dérive n’est pas nouvelle. « La décentralisation a fait exploser les budgets de fonctionnement des régions et des départements. Or comme les moyens des collectivités locales se réduisent, en raison de l’érosion de leurs marges de manœuvre fiscale liée à la suppression de la taxe professionnelle, elles ne peuvent que continuer à s’endetter », explique un expert. .

La crise n’a rien arrangé, car elle a entrainé une forte hausse des dépenses liées aux prestations sociales (versement des minimaux sociaux, et de l’ex-APA), qui sont assurées par les départements.

Conséquence, entre 2001 et 2009, l’endettement des départements a progressé de 58% et celui des régions a plus

Le Padre et le colonel (actualité de la guerre d’afghanistan)

source: Lumière 101

Comment gagner en Afghanistan si nous avons déjà perdu dans nos têtes.

podcast

Réaction des députés MPF suite au vote de la Loi bioéthique

source: Liberté Politique

Bioéthique : les députés du MPF dénoncent le vote d’un texte transgressif

Les députés du Mouvement pour la France (MPF), Dominique Souchet et Véronique Besse, ont voté contre le projet de loi de bioéthique lors du vote solennel qui a eu lieu ce 15 février, à l’Assemblée nationale, « parce qu’il crée et pérennise des transgressions qui portent fondamentalement atteinte à la dignité de la personne humaine ». Pour eux, « le projet de loi de bioéthique constituait une occasion unique pour les députés de trouver le bon équilibre entre les aspirations de la science et le respect de la vie. Or les quelques amendements adoptés en séance ne parviennent pas à masquer l’ampleur des nouvelles transgressions contenues dans le texte ».

Sur de nombreux aspects, constatent les deux parlementaires, le projet de loi va à l’encontre du respect de la vie et de la dignité de la personne :

« En élargissant considérablement le champ de l’assistance médicale à la procréation, il multiplie les possibilités de dérives. Elle ne sera plus subordonnée à aucune durée de vie commune.

L’approbation d’une nouvelle technique de congélation, la vitrification, va permettre d’accroître encore le nombre d’embryons humains congelés dans notre

Marquee Content Powered By Know How Media